Conseil de Développement

Le C2D* est une assemblée citoyenne composée de 78 personnes bénévoles, souhaitant s’impliquer dans la vie du territoire au sein d’un espace de dialogue ouvert en lien étroit avec l’Agglomération. 

Dans le cadre de son Pacte de gouvernance adopté en 2020, Val de Garonne Agglomération tient à faire de ce Conseil de développement un espace d’échanges, de dialogue et de médiation au service d’un projet de territoire basé sur les transitions sociales, démocratiques, écologiques, économiques. 

Siéger au sein du Conseil de développement, c’est travailler avec l’Agglomération sur des sujets relatifs aux compétences et aux projets de l’intercommunalité lien, ainsi qu’aux enjeux du territoire. 

Le nouveau Conseil de développement de Val de Garonne Agglomération est composé de 78 membres. 

La campagne de recrutement est en cours : 

  • 43 personnes tirées au sort sur les listes électorales (une par commune) 

  • 35 personnes recrutées par voie de candidature. L’appel à candidatures, lancé le 13 mai, sera clôturé le 16 juin. Pour en savoir plus et candidater, cliquez ici. Les candidats seront choisis dans la semaine du 24 au 28 juin. 

Les nouveaux membres s’engagent pour 1 an et demi, jusqu’en mars 2026. Les prochains renouvellements auront lieu ensuite tous les 3 ans. 

  • Fin juin à juillet : premiers temps de rencontre et de travail en commun

  • Septembre : formation à la médiation territoriale de 15 membres du C2D, avec les élus et cadres de Val de Garonne Agglomération  

  • Octobre : séminaire avec l’ensemble des membres du Conseil de développement pour fixer les modes d’organisation et de prise de décision de l’instance 

  • Fin novembre : séminaire avec les élus de Val de Garonne Agglomération pour définir les modes de relation et d’interpellation réciproques et choisir les premiers thèmes de travail du Conseil de développement 

Contact

cclisson@vg-agglo.com

05 53 20 40 66

*Les conseils de développement, composés de personnes bénévoles impliquées dans la vie locale, sont des lieux de dialogue et de propositions citoyennes. Institués par la loi, ils sont créés à l’échelle des territoires de projets – de manière obligatoire dans les Pôles d’Équilibre Territorial et Rural (PETR) et les intercommunalités (communautés de communes, communautés d’agglomération, communautés urbaines, métropoles…) de plus de 50 000 habitants.

Plus de Val de Garonne

de VAL DE GARONNE